Le stress oxydatif

Il s’agit d’une agression chimique oxydative, de notre organisme, due à un excès de molécules particulièrement nocives que l’on appelle les radicaux libres. Ces molécules viennent de l’oxygène que nous respirons pour vivre.


Remonter

Cette oxydation dénature nos protéines, nos lipides, nos sucres et même notre ADN, et par là nos cellules et leurs membranes. Ces structures nobles de notre organisme "rouillent" de la même façon qu’un morceau de métal abandonné à l’air libre. Cette "rouille" progressive est le prix que nous payons à la toxicité de l’oxygène que nous inhalons dès notre naissance mais qui est pourtant indispensable à notre vie, c’est le paradoxe de l’oxygène.

L’état d’équilibre ou de déséquilibre entre production de radicaux libres et défenses antioxydantes définit l’état de stress oxydatif. Autrement dit, on parle de stress oxydatif lorsque les agressions oxydatives sont supérieures aux défenses antioxydantes dont dispose l’organisme.

Pour nous défendre la nature a mis à notre disposition les antioxydants

On décrit deux groupes d’antioxydants, ceux apportés par l’alimentation et tout particulièrement les fruits et les légumes colorés, et les antioxydants synthétisés à la demande par nos cellules et qui ne sont pas liés à l’alimentation.

De nombreux agresseurs augmentent la production de radicaux libres et affaiblissent petit à petit nos défenses antioxydantes. L’accumulation de produits oxydés dans l’organisme, l’affaiblissement des défenses anti-oxydantes, concourent au vieillissement des tissus et des organes.

Le tabagisme, la pollution, une alimentation déséquilibrée, la plupart des maladies sont des causes classiques de stress oxydatif. D’autres sont moins connues, comme la surcharge pondérale, de nombreux médicaments et le stress psychosocial qui est un grand pourvoyeur de radicaux libres et un redoutable consommateur d’antioxydants.

Exemples d'antioxydants

Si le stress oxydatif est une des explications essentielles du vieillissement et est impliqué dans un grand nombre de pathologies, il ne permet en aucun cas de faire le diagnostic de telle ou telle maladie,
en revanche il est un extraordinaire indicateur du réel état de santé de chacun.

La méthode OptiSantis est basée sur des données scientifiques qui ont permis d’établir des corrélations fortes entre les comportements de vie (alimentation, activités physiques, stress psychosocial et l’ensemble de tous les ‘agresseurs’ de notre vie quotidienne), et les niveaux de stress oxydatifs que présentent les sujets explorés par un bilan sanguin de stress oxydatif.

Une alimentation déséquilibrée, notamment pauvre en antioxydants, un tabagisme plus ou moins important, la sédentarité, un stress élevé augmentent le niveau de stress oxydatif. L’addition de ces facteurs est encore plus péjorative, le fait de fumer et d’être sédentaire augmente plus le stress oxydatif que la simple somme des deux.

Grace à la méthode OptiSantis vous pouvez en quelques clics évaluer par de simples questionnaires validés, votre niveau de stress oxydatif et par là l’état de votre capital Santé Bien-être.

Les bilans sanguins de stress oxydatif

Les scores de stress oxydatif sont un excellent reflet du réel état de santé.
Le bilan sanguin de stress oxydatif est la meilleure façon de savoir si l’on est concerné ou pas par ce stress et de le mesurer.

La réalisation sérieuse de ce bilan impose une démarche très précise et rigoureuse.
Pour tout savoir sur le stress oxydatif et les bilans consultez le site

Pour tout savoir sur le stress oxydatif

 Tous droits réservés OptiSantis 2016